Test de Or.fr, site dédié à l’achat de métaux précieux en ligne

La société GoldBroker est spécialisée dans la vente en ligne (et le rachat éventuel) de métaux précieux. Opérant depuis 2011 sur le marché francophone avec son site Goldbroker.fr, elle vient de changer de nom de domaine et s’affiche désormais avec une URL premium : Or.fr. Nous avons testé pour vous ce nouveau portail et passé en revue les différentes rubriques.

La rubrique « Présentation des produits »

Pour faire simple et faciliter la présentation, le courtier ne mentionne sur son site que 2 catégories de produit à la vente : « Acheter de l’Or » et « Acheter de l’Argent » avec, à chaque fois, 2 sous-menus « Lingots » et « Pièces ».

Mais en cliquant sur l’un de ces sous-menus, on voit apparaître dans une rubrique « Affiner la recherche » les 2 autres produits commercialisés par le broker, à savoir le Palladium et le Platine. Dans un encart, le cours des 4 métaux précieux est d’ailleurs clairement affiché et rafraîchi en temps réel sur les 2 transactions « Bid » et « Ask », la performance par rapport au cours de la veille étant affiché en vert (si positive) ou en rouge (si négative).

Cette présentation synthétique permet à l’investisseur de prendre connaissance de la tendance du marché (cours spot), les différents produits étant affichés et côtés (*) soit à l’unité pour les lingots, soit par pack de 10 pour les pièces.

Pour visualiser l’évolution du cours de l’or et de l'argent au cours du temps (en Euros ou en Dollars), visitez le site du courtier Or.fr (ex GoldBroker): www.Or.fr, vous y trouverez un graphique interactif et paramétrable qui est, selon nous, l’un des plus aboutis du marché !
Or.fr indique clairement les commissions d’achat sur ses produits (ici une pièce Krugerrand à 4,35% de frais)

Frais indiqués (ici 4,35% sur les Krugerrand)

Note (*) : Dans sa cotation, Goldbroker indique désormais le montant du surcoût par rapport au cours spot, ce qui permet de prendre connaissance rapidement de la prime du produit et de la commission d’achat, les 2 paramètres n’étant pas dissociés.

En cas d’emplettes modestes, le symbole du caddy et le message « Ajouter au panier » permet de faire une sélection rapide et de passer en caisse (**).

Cependant, pour les investissements plus conséquents, nous vous invitons à cliquer sur l’image du produit convoité. Vous verrez apparaître alors un menu détaillé indiquant des réductions par quantités, les disponibilités dans les 4 pays de stockage (Suisse, Singapour, Etats-Unis et Canada) et la prise en compte éventuelle d’une livraison internationale. Enfin, une description détaillée du produit est mentionnée, sa méthode de fabrication (incluant les tests qu’il a subi) ainsi que ses caractéristiques physiques avec, entre autres, sa finesse (teneur en or pur).

Note (**) : Nous avons testé la limite minimale d’investissement requise (10 000€ début 2020). Tant que votre panier ne dépasse pas ce seuil, le portail ne vous permet pas de finaliser votre commande. Dès ce montant franchi, vous pouvez continuer le processus de commande en choisissant l’une des 2 options « Stockage » ou « Livraison ».

Nous avons également vérifié si la limite maximale d’investissement en ligne sans devis fonctionnait correctement. Annoncée à 30 000€, la limite câblée dans le logiciel est en pratique de 50 000€. Si le montant de votre panier dépasse cette somme, vous verrez apparaître le message suivant :

« Les commandes supérieures à 50 000,00 € sont exécutées sur devis et après réception des fonds. »

Ce petit incident n’est pas trop gênant, mais nous invitons nos lecteurs à demander un devis (via la messagerie) dès qu’ils souhaitent atteindre et surtout dépasser les 30 000€ d’investissement.

La rubrique « Stockage »

Après la présentation des produits, on trouve tout naturellement sur le site Or.fr l’incontournable rubrique décrivant les diverses possibilités de stockage. Si vous avez parcouru notre article sur les lieux privilégiés pour entreposer votre or, vous savez déjà que votre domicile est très loin d’être l’emplacement idéal.

Le courtier GoldBroker donne de nombreux arguments pour la détention de vos stocks dans des entreprises spécialisées et indépendantes du système bancaire. Il précise la solution qu’il a mis en place (avec son partenaire Malca-Amit ) pour éviter le risque de contreparties. Enfin un long paragraphe détaille les caractéristiques du certificat de stockage en nom propre, certificat qui vous sera remis par Malca-Amit à l’issue de la transaction. En fin de rubrique nous avons particulièrement apprécié un logigramme indiquant toutes les étapes du processus de stockage sécurisé, de l’édition de votre facture d’achat jusqu’à l’envoi de votre titre de propriété.

Important : le choix du service « stockage » ne se fait pas via cette rubrique éponyme mais lors de la finalisation de votre processus d’achat. Lorsque vous aurez précisé le pays où sera situé le coffre de stockage, vous verrez apparaître deux lignes de frais sur le site Or.fr:
• Les frais annuels de stockage proportionnels au montant de vos emplettes,
• Les frais annuels de tenue de compte (somme fixe)

La rubrique « Livraison »

Si vous ne souhaitez acquérir que de petites quantités d’or, vous pouvez désormais utiliser le service livraison de Goldbroker. Pour éviter une remise à domicile (jamais assez discrète), le courtier a récemment mis en place un partenariat avec le groupe Brink’s qui dispose de 63 agences réparties sur toute la France. Pour prendre livraison de vos lingots et/ou pièces, il vous suffit de vous rendre dans l’une de ces agences Brink’s. A noter qu’il vous faudra compter 3 semaines avant de pouvoir retirer votre or dans l’établissement de votre choix, muni de votre carte d’identité.

Important : Comme pour l’option « Stockage », la sélection du service « Livraison » se fait lors de la finalisation de votre achat. Après avoir sélectionné le pays concerné, vous choisissez le lieu (dans le cas de la France, l’une des 63 agences Brink’s). Des frais de livraison apparaissent alors sur le site et viennent compléter le montant de vos achats.

La rubrique « Revente »

Or.fr ne se limite pas à la vente de métaux précieux. Il indique qu’il s’engage également à reprendre, à la convenance de ses clients, les produits stockés chez son partenaire Malca-Amit. Le prix de rachat se fera alors au prix spot diminué d’une commission de vente.

Via la messagerie sécurisée du site, un simple mail à votre correspondant GoldBroker permet de passer un ordre de vente. Le courtier s’engage à vous verser les fonds sous 48h.

La rubrique « Tarifs »

Tous les frais de vente et de rachat des métaux précieux sont clairement indiqués pour l’or et l’argent. Rien par contre en ce qui concerne le Palladium et le Platine. Idem pour les frais de stockage.

Les frais de services additionnels, comme le retrait sur place, la visite des stocks ou même la simple prise de photo de produits (avec numéro de série bien lisible) sont clairement indiqués.

Enfin le courtier indique la gratuité des virements en euro à partir d’un pays de l’UE, à condition d’utiliser un transfert SEPA. Il précise les coûts des autres moyens de paiement : SWIFT, TARGET,…

La rubrique « Cours »

Que vous souhaitiez ou pas acheter de l’or nous vous invitons à parcourir cette rubrique très bien conçue. On y trouve bien les 4 histogrammes montrant les cours spot des 4 métaux précieux (et pas seulement ceux de l’or et de l’argent comme le laisse penser les menus du site). Ces histogrammes, rafraîchis en temps réel (toutes les minutes), montrent l’évolution d’une once de métal depuis l’ouverture du marché. Un encart synthétise le prix d’une once, de 1 Kg et de 1 gramme du métal concerné.

Mais ce que nous apprécions le plus dans cette rubrique ce sont les graphiques historiques des cours des 4 métaux. Tout est paramétrable dans ces outils. Vous avez le choix entre 110 devises, les 4 principales (Euro, Dollar, Livre Sterling, Franc suisse) étant en tête de liste. Nous avons même pu tester la devise BTC et voir ainsi comment a évolué le cours de l’or en Bitcoins depuis la création de ce dernier.

Vous pouvez choisir n’importe quelle date de début et de fin dans la fenêtre temporelle. Il y a même des onglets d’intervalles temporels pré-câblés à 5 jours, 1 mois, 1 an, 5 ans, 10 ans et MAX. C’est bien commode si vous voulez savoir, en un clic, comment a évolué, par exemple, le métal jaune, sur la dernière décade.

Un seul regret : il n’y a pas de possibilité de faire un export des différents graphiques dans un format Excel ou CSV par exemple.

Pour visualiser l’évolution du cours de l’or et de l'argent au cours du temps (en Euros ou en Dollars), visitez le site du courtier Or.fr (ex GoldBroker): www.Or.fr, vous y trouverez un graphique interactif et paramétrable qui est, selon nous, l’un des plus aboutis du marché !

La rubrique « «Publications »

Le site Or.fr regorge d’informations pertinentes et très actuelles sur le marché de l’or. C’est via cet onglet « Publications » que l’on a accès à une littérature très pédagogique et très complète sur le métal jaune, mais également sur les 3 autres métaux précieux en vente sur le site (argent, palladium et Platine).

Nous avons passé en revue la centaine de vidéos disponibles sur le site, mais franchement, si, vous ne voulez pas perdre trop de temps, nous vous invitons à lire plutôt le Guide de l’investisseur, une bonne synthèse pour éclairer votre décision d’investir.

Enfin un e-book « La détention directe d’or et d’argent » est disponible gratuitement à la seule condition d’indiquer une adresse mail. On y retrouve plus ou moins les mêmes infos que celles contenues dans le Guide de l’investisseur.

Voici les résultats de nos tests sur le site Or.fr de GoldBroker

Ce que nous aimons sur le portail de l’opérateur :

• L’ergonomie du site est un modèle du genre, que ce soit sur PC ou sur mobile. On se sent en totale confiance pour acheter de l’or chez ce courtier.
• L’information disponible est toujours au bon niveau, ni trop technique, ni trop simple, jamais sibylline
• Le Guide de l’investisseur résume à lui seul la qualité de l’argumentation sur l’intérêt d’investir.
• Les frais (prime et commission d’achat) sont clairement indiqués pour chaque produit
• Les histogrammes paramétrables sur l’historique des cours sont des bijoux de technologie
• Une application mobile Or.fr est disponible sur smartphone et tablette (iOS & Android). Elle permet de suivre la performance de votre stock en temps réel

Ce qui pourrait être amélioré sur le site de Or.fr :

• Le minimum d’achat de 10 000€ est dissuasif pour les petits épargnants.
• Tous les produits ne sont pas livrables dans les agences Brink’s : 10 produits seulement peuvent être livrés (3 lingots et 7 pièces) sur les 22 disponibles en stockage
• Le site Or.fr n’indique pas la possibilité de rachat des produits que vous avez fait livrer via les agences Brink’s. Seul est mentionné le rachat des métaux stocké chez son partenaire Malca-Amit
• Les 3 semaines de délais en cas de livraison en agence Brink’s nous semblent bien longues
• Les frais d’achat, de revente et de stockage pour le Palladium et le Platine devraient être indiqués à la rubrique « Tarifs »
• Un export Excel ou au format CSV pour les cours des 4 métaux précieux serait apprécié.

Pour résumer nos essais, le site francophone de Goldbroker est un modèle du genre dans le domaine du e-commerce. Il a une longueur d’avance sur ses concurrents dans un marché (la vente d’or physique) qui semblait peut propice à prospérer sur Internet. Si le métal jaune a longtemps souffert d’un qualificatif peu glorieux de relique barbare, les fondateurs de Or.fr démontrent, via ce site à l’ergonomie hightech, que la modernité des outils et la solidité des arguments peuvent s’allier pour proposer à l’internaute une solution d’investissement fiable et attractive.

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress | Designed by: Themes Gallery | Thanks to wordpress 4 themes, Download Premium WordPress Themes and