L’or ou la bourse ? Comparaison sur 20 ans entre CAC40 et cours de l’Or.

Entre or et bourse, votre cœur balance ? Si vous avez envie d’investir mais que vous hésitez, vous trouverez des réponses dans cet article. Nos experts y comparent les cours de l’or et du CAC 40 sur 20 ans pour savoir ce qui, du placement en bourse classique et de l’investissement dans un métal physique, est le plus sûr et le plus intéressant.

QUEL COURTIER CHOISIR ? Or.fr si vous voulez être le seul et unique propriétaire de vos lingots et pièces d’or. Bullionvault.fr si votre capacité d’investissement est limitée.
L’avantage de Or.fr (ex Goldbroker.fr): Accès direct à vos métaux précieux; Pas de détention mutualisée. Chez ce courtier, vous aurez une propriété complète des quantités acquises. Cliquez ici pour plus de détails...

On ne présente plus le CAC 40 : créé en 1987 par la Compagnie des agents de change, le CAC 40, ou «Cotation Assistée en Continu», est le principal indice de la Bourse de Paris. Il est déterminé à partir du cours de 40 actions cotées en continu sur le premier marché, qui regroupe les plus grosses entreprises représentatives de différents secteurs d’activité.

La liste des entreprises du CAC 40 est régulièrement actualisée pour que l’indice reste représentatif des tendances globales de l’économie des grandes entreprises françaises. En 2019, le CAC 40 compte entre autres parmi ses rangs Safran, Airbus Group, Total, Orange, Danone, Accorhotels ou Carrefour.
Investir sur le CAC 40 est facile avec le Plan Épargne en Actions, un produit financier plus rentable que le Livret A et les contrats d’assurance vie. Le PEA offre également un autre avantage de taille : il permet de ne pas payer d’impôts sur les placements. Le revers de la médaille, c’est que, pour en profiter, il faut investir dans les actions d’entreprises françaises. Avec un PEA, vous ne pouvez donc pas miser sur la croissance d’entreprises étrangère comme Apple, Google ou Facebook.

Quand on observe le rendement du CAC 40 sur 20 ans et qu’on le compare au cours de l’or, valeur refuge par excellence, on s’aperçoit qu’investir dans cet indice boursier n’est pas toujours une bonne idée. A première vue, les choses sont pourtant plutôt positives. Comme le montre la courbe ci-après, depuis 1998, le CAC 40 n’a connu que 5 années perdantes : 2001, 2002, 2008, 2010 et 2011. Ajoutons à cela deux années « flat », sans perte ni rendement, et on obtient 13 années positives sur 20, ce qui est pas mal du tout.

Evolutions des cours de l'Or et du CAC40 sur 20 ans

Performances relatives Or et CAC40 sur 20 ans (base 100 au 31/12/1998)

Toutefois, quand on y regarde de plus près, on s’aperçoit que les variations peuvent être énormes, avec par exemple une année à +54% (1999), et une année à -39% (Crise financière de 2008). Les cours du CAC 40 sont donc volatiles, ce qui est un danger pour les investisseurs. La moyenne du rendement de l’indice n’est pas brillante non plus ; depuis 2001, elle est de 1,25 % pour les années sans dividendes, et de 4,15 % avec dividendes. Quand on investit dans le CAC 40, il faut donc savoir que les actions connaissent de longues périodes de sous-performance. Cela explique que, de plus en plus, les investisseurs français boudent le CAC 40 au profit d’autres placements.

Le cours de l’or, quant à lui, a également connu des hauts et des bas ces 20 dernières années, même si la tendance générale est à la hausse. Comme le montre notre courbe ci-dessus, si vous aviez investi 100€ en or physique fin 1998, vous seriez en possession d’un patrimoine de 453€ (*) à fin 2018. Alors que cette même somme investie dans un actif indexé sur le CAC ne vous aurez amené, 20 ans plus tard, qu’à la moitié du chemin (194€).

Note (*) : Ce rendement est basé sur la seule évolution du cours spot de l’or. Il ne tient pas compte d’éventuels frais de garde que vous auriez à acquitter en cas de stockage de vos métaux précieux chez un professionnel.

A la fin des années 90, les prix du métal noble étaient très bas. La crise financière de 2008 lui a donné un énorme élan, et l’or a atteint un record historique en septembre 2011, avec un prix de 1921,17 dollars par once. Depuis, le marché s’est corrigé (2013) puis calmé, mais les cours restent hauts, avec plus de 1200 dollars par once (1118 € fin 2018).

Le cours de l’or fluctue à cause de plusieurs facteurs, dont l’évolution des stocks, la demande du secteur de l’orfèvrerie, les coûts de production et la spéculation. Toutefois, nombre de ces facteurs sont prévisibles ; on sait par exemple à peu près quelle quantité d’or est extraite chaque année. Ce n’est pas le cas des monnaies, puisque la masse monétaire dépend des politiques des banques centrales. L’inflation de l’or est donc limitée, et les surprises sont peu nombreuses. Pour ces raisons, l’or est considéré comme une valeur refuge, et un investissement moins risqué que les actions.

Investir dans le CAC 40 n’est pas forcément une mauvaise idée, à condition de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier. Pour limiter les risques et maximiser le rendement de votre portefeuille, il peut être bon d’acheter de l’or : ces 20 dernières années, son cours a été moins volatil et plus intéressant (plus du double tout de même !) que celui des actions des grandes entreprises françaises. De plus, au-delà du pur profit engendré, le métal jaune est le seul à apporter une sécurité absolue en cas de crise majeure.

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress | Designed by: Themes Gallery | Thanks to wordpress 4 themes, Download Premium WordPress Themes and