Faut-il acheter des lingots d’or ou investir dans des bitcoins ?

Février 2017
Cela fait plus de 3000 ans que l’or constitue le support physique idéal pour se protéger des risques extrêmes et stocker de la valeur. Mais voilà qu’un concurrent digital (une crypto monnaie du nom de Bitcoin) a vu le jour en 2009 et se répand sur le Net comme un trainée de poudre. Faut-il investir dans cet ‘or digital’ du 21ème siècle ou garder sa confiance au traditionnel métal jaune ? Nous allons passer en revue les avantages /inconvénients de ces 2 alternatives aux monnaies Fiat ($, €, £,…) et donner notre recommandation d’achat.

Facilité d’investissement : Est-il plus aisé d’acheter du Bitcoin que de l’or physique ?

Si vous avez parcouru nos pages éditoriales, vous connaissez parfaitement les contraintes liées à l’investissement en or physique : le choix du support matériel (Pièces ou lingots ?), la qualité d’affinage (LBMA,…)le lieu de stockage (domicile, banque, société privée ?), …

En ce qui concerne le Bitcoin, vous n’aurez pas toutes ces contraintes (*). En effet, investir dans une crypto monnaie est aussi facile qu’une transaction sur le Forex : en un clic de souris vous échangez votre devise locale (Euros, Dollars, Livre…) contre un nombre de Bitcoins au cours du jour (par exemple $900 fin Février 2017). Pas de frais de gardiennage à prévoir et à priori beaucoup moins de risque de vol, à condition bien évidemment de garder votre clé digitale Bitcoin parfaitement secrète !

Important (*) : si vous passez commande de votre or physique chez GoldBroker et si vous choisissez le stockage dans les coffres de leur partenaire, le processus d’achat d’or en ligne se rapproche finalement de la simplicité d’un investissement dans le Bitcoin.

Confidentialité : Le Bitcoin est-il plus anonyme que l’or ?

Pour vivre heureux vivons cachés !’ Indéniablement le Bitcoin remporte la palme de la discrétion. Une monnaie digitale n’existe que sous la forme de 0 et de 1 (des bits, d’où le nom de Bitcoin) stockés sur les disques durs et les serveurs du Web. De plus, dans le cas du Bicoin, ces bits sont cryptés avec une clé indéchiffrable. Enfin, ces données ne transitent jamais via un établissement bancaire : elles n’appartiennent à personne. Difficile de faire plus anonyme !

En ce qui concerne l’aspect fiscal en France (*), il est pour l’instant possible de détenir des Bitcoins sur son compte électronique en toute légalité et à l’insu du fisc. Alors que la détention d’or ou de métaux précieux est très difficilement dissimulable à l’administration fiscale (tout achat laisse des traces !).

Note (*) : Contrairement à la France, l’Allemagne a été plus pragmatique et a fait le choix en 2013, de reconnaitre officiellement le Bitcoin en le cataloguant dans la rubrique fiscale des monnaies ‘privées’, ce qui lui permet de la taxer comme ses consœurs de la catégorie ‘publiques’. D’autres pays comme la Thaïlande (2013) et la Russie (2014) ont déclaré le Bitcoin tout simplement illégal.

Réserves : Entre l’or et le Bitcoin, qui détient le stock le plus important ?

Si le pouvoir d’achat de l’or se maintient au cours du temps, c’est parce que la ressource aurifère est limitée sur terre : 190 000 tonnes exhumées à fin 2015 selon le WGC (Conseil Mondial de l’Or) et une estimation de 56 000 tonnes restant à extraire selon l’USGS (Institut d’études géologiques des Etats-Unis). Si les mines continuent à produire de l’ordre de 3000 tonnes par an (données 2015), tout le métal jaune de la planète (246 000 tonnes) aura été extrait en 2035.

Par une similarité étonnante avec l’or, l’inventeur du bitcoin, le développeur japonais Satoshi Nakamoto, a volontairement limité (via les complexes algorithmes mathématiques qu’il a créé) la quantité de Bitcoins disponibles sur le marché. Comme pour la resource aurifére, ces algorithmes sont chargés “d’extraire” de nouveaux Bitcoins (mais de façon digitale cette fois!) jusqu’à un seuil d’épuisement qui a été fixé à 21 millions d’unités à l’horizon 2109. A titre d’information, il y a actuellement (fin Février 2017) de l’ordre de 15,5 millions de bitcoins en circulation sur le Net.

Pour la comparaison des stocks actuels, toute la difficulté est de mettre en relation des éléments comparables : d’un côté on a 190 000 tonnes d’or physique, de l’autre 15,5 millions de Bitcoins !

Si l’on se limite à la seule valorisation financière, il n’y a pas photo, c’est l’or qui remporte la mise, tout au moins en ce moment (fin Février 2017) :

  • le métal jaune cotant $1200 l’once, les 190 000 tonnes d’or sont valorisées à 7330 milliards de dollars,
  • de son côté, le Bitcoin vaut $900, portant la valorisation du stock de crypto monnaie disponible à seulement 14 milliards de dollars.

Spread : Comparaison de la volatilité des cours de l’or et du bitcoin

La variation du cours de l’or au fils du temps est loin d’être un fleuve tranquille. Nous avons encore tous en tête la fabuleuse envolée du métal jaune qui a culminé à $1900 en Septembre 2011, avant de redescendre à un plus bas de $1000 en Décembre 2015, pour remonter ensuite progressivement et atteindre les $1200 aujourd’hui (Février 2017).

Pour visualiser l’évolution du cours de l’or et de l'argent au cours du temps (en Euros ou en Dollars), visitez le site du courtier GoldBroker: www.goldbroker.fr, vous y trouverez un graphique interactif et paramétrable qui est, selon nous, l’un des plus aboutis du marché !

Mais avec le Bitcoin nous sommes sur une autre planète en termes de volatilité. Cotée pour la première fois à 0,001 dollars en Octobre 2009, la crypto monnaie allait se valoriser progressivement et atteindre les $200 dans le courant de 2013 avant de faire une envolée à $1200 en Novembre 2013, titillant le cours de l’once d’or à cette date et défrayant la chronique médiatique. Depuis ce plus haut de l’automne 2013, le Bitcoin est redescendu à un plus bas de $400 avant de remonter à nouveau et d’atteindre les $900 en Février 2017.

Avantage donc au métal jaune sur la volatilité des cours, un métal jaune qui bénéficie de plus de 3000 ans d’expérience, contrairement au Bitcoin …qui totalise à peine 8 ans d’existence !

Risque de perte ? Qui de l’or ou du bitcoin est le plus vulnérable ?

Les lingots ou pièces d’or peuvent être volées (malfrat) ou confisquées par les autorités gouvernementales en cas de crise particulièrement grave. Pour éviter le vol, 2 solutions s’offrent à vous: prendre une assurance ou confier le stockage de vos avoirs physiques à une société de gardiennage (*). Toujours pour l’or, un autre risque de perte (mais partiel cette fois) concerne la manipulation des cours par les banques centrales: dans ce cas, il n’y a malheureusement pas de solution miracle pour les particuliers!

Par contre, pour le Bitcoin, le talon d’Achille est sans aucun doute sa capacité à être hacké, même si sa clé de chiffrement est sensée être la plus sophistiquée du cyber monde. De nombreux incidents on eu lieu pendant ses 8 ans d’existence, le plus problématique étant la perte record de 250 millions d’euros par la plateforme d’échange japonaise Mt.Gox en Février 2014.

Note (*): Pour stocker votre or en toute sécurité et en dehors du système bancaire, la solution la plus commode consiste à utiliser les services de gardiennage proposés par votre broker lors de l’achat. Par exemple, si vous commandez votre or chez GoldBroker, vous aurez la possibilité de le faire garder par Malca-Amit, leur société partenaire et spécialisée dans le stockage hautement sécurisé des métaux précieux. Une solution ‘tout en un’ très sécurisante pour le particulier investisseur.

Mais le plus préoccupant dans notre comparatif entre or et bitcoin est certainement ceci: Si vous égarez un lingot, vous aurez toujours l’espoir de le retrouver un jour quelque part sur la planète, peut-être refondu mais pas supprimé. Alors que si vous perdez la clé privée de votre compte Bitcoin, vos deniers seront définitivement inaccessibles et aucun humain, ni vous ni personne d’autre, ne pourra plus jamais en bénéficier. Le site Wikipedia relate la mésaventure arrivée en 2013 à un utilisateur du Bitcoin qui a accidentellement jeté un disque dur contenant sa clé privée: 7,5 millions de dollars se seraient ainsi définitivement volatilisés!

Alors êtes-vous prêt à investir des bitcoins et à abandonner lingots et pièces d’or? Même si AchatOrPhysique.com est admiratif sur la technologie sous-jacente à ce système de paiement alternatif, nous vous recommandons la plus grande prudence pour vos investissements futurs.

De notre point de vue le Bitcoin doit être considéré comme une opportunité de placement hautement spéculatif, mais en aucun cas comme une valeur refuge: seul l’or physique est en mesure de vous apporter une sécurité à toute épreuve, comme il l’a fait continuellement au cours des 3000 ans passés !

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress | Designed by: Themes Gallery | Thanks to wordpress 4 themes, Download Premium WordPress Themes and