Comment acquérir de l’or physique sans payer TVA et Impôts?

Tout investissement a des avantages et des inconvénients. Avant de s’engager, il faut bien en être conscient, en s’informant notamment sur la question de l’imposition et de la taxation. En ce qui concerne l’achat d’or, en France, les choses sont relativement simples, puisqu’on peut tout à fait acquérir de l’or sans payer de TVA. C’est lorsque l’on veut revendre le métal précieux que la situation devient plus complexe.

L’achat d’or physique d’investissement est exonéré de TVA et d’impôts

L’achat d’or physique est exonéré de TVA et d’impôts

Si vous achetez de l’or en France, comme dans la vaste majorité des pays européens, vous n’aurez pas à payer de TVA, ce qui est une bonne nouvelle pour les investisseurs. L’achat d’argent, quant à lui, est soumis à la TVA, ce qui signifie que si vous avez acheté de l’argent dans un autre pays européen et que vous souhaitez le rapatrier en France, vous devrez payer, à votre retour dans l’Hexagone, la différence entre la TVA du pays d’achat et les 20% de TVA française.

QUEL COURTIER CHOISIR ? Or.fr si vous voulez être le seul et unique propriétaire de vos lingots et pièces d’or. Bullionvault.fr si votre capacité d’investissement est limitée.
L’avantage de Or.fr (ex Goldbroker.fr): Accès direct à vos métaux précieux; Pas de détention mutualisée. Chez ce courtier, vous aurez une propriété complète des quantités acquises. Cliquez ici pour plus de détails...

Ce n’est pas parce que l’on ne paie pas de TVA sur l’or que ce placement est pour autant exonéré d’impôts. Les investisseurs les plus fortunés devront ainsi comptabiliser la valeur de leur or dans leur patrimoine lorsqu’ils font leur déclaration d’ISF. Cela concerne évidemment une minorité de Français, ceux dont le patrimoine net taxable est supérieur à 1,3 millions d’euros. Ceci vaut pour l’or détenu en France, mais aussi celui conservé à l’étranger. Aujourd’hui, certains vendeurs d’or en ligne vous proposent de stocker votre or dans des coffres situés en Suisse, aux Etats-Unis ou même à Singapour. Si vous avez choisi ce type d’investissement, vous devrez tout de même l’indiquer sur votre déclaration d’ISF.

Les taxes entrent en jeu au moment où vous décidez de vendre votre or. Si vous réalisez une plus-value et que vous résidez en France, vous devrez obligatoirement payer soit la taxe sur les plus-values, soit la taxe sur les métaux précieux. La première représente 34,5% du bénéfice réalisé ; toutefois, elle est dégressive. Plus votre achat d’or est ancien, plus la taxe est légère. En effet, à partir de la troisième année de détention, vous bénéficiez d’une décote de 5% par an. Au bout de 22 ans, votre plus-value est totalement exonérée d’impôts. Evidemment, pour profiter de ce système, il faut pouvoir produire une preuve d’achat nominative et datée.

A la place de la taxe sur les plus-values, vous pouvez opter de payer la taxe sur les métaux précieux. Son calcul est plus simple : elle est égale à 10% du prix de vente de votre or, et il faut y rajouter 0,5% de CSG. Avant de choisir l’une ou l’autre de ces taxes, faites quelques calculs pour savoir laquelle est la plus intéressante. Certains brokers en ligne mettent à votre disposition des simulateurs qui vous permettront d’avoir une réponse en quelques clics. Évidemment, si la vente de votre or ne vous a pas permis de réaliser une plus-value, votre achat est exonéré d’impôts.

Pour conclure cet article, évoquons rapidement la situation dans d’autres pays européens, et notamment chez nos voisins la Suisse, le Luxembourg, la Belgique ou l’Allemagne. Dans ces pays, l’achat d’or n’est pas taxé, tandis que l’achat d’argent l’est généralement. La revente d’or, en revanche, y est plus intéressante, parce qu’il n’y a aucune taxe ou impôt à payer, même si, au Luxembourg et en Allemagne, il faut attendre respectivement 6 mois et 1 an pour profiter de ce système. Sachez toutefois que, si vous résidez en France, aller vendre votre or à l’étranger n’est pas la solution au problème de la taxation : il vous faudra en effet payer une taxe à votre retour, sous peine d’être considéré comme un fraudeur fiscal.

En France et dans la plupart des pays européens, acheter de l’or hors taxe et exonéré d’impôt est une possibilité bien réelle, à condition de se restreindre à l’acquisition d’or physique d’investissement. Donc, pas de TVA , ni d’impôts à payer lors de l’achat, ce qui permet de profiter de prix intéressants, comme ceux proposé par le courtier GoldBroker, par exemple. Il faut toutefois prendre en compte ce placement dans le calcul de l’impôt de solidarité sur la fortune. Par contre si vous décidez de revendre votre or, vous aurez à payer une taxe, dont le montant dépendra de la date à laquelle vous avez investi.


Achat d'or physique - Cliquez ici

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress | Designed by: Themes Gallery | Thanks to wordpress 4 themes, Download Premium WordPress Themes and